La Caverne du Troll

l'association vendéenne La Caverne du Troll a été dissoute en 2011.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léodagan
Steamroller's Killer


Nombre de messages : 449
Age : 48
Localisation : Près de Bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?   Mer 26 Mar - 18:59

Les pages qui vont suivre n’ont qu’une
prétention : vous aider à gagner. Elles ne sont pas « les tables de la
loi » mais une présentation des possibilités qui vous sont offertes et
une aide à la découverte de votre style de jeu. Elles n’excluent pas le
devoir de s’amuser en jouant et de faire en sorte que votre adversaire
en fasse autant.

Ce guide donc, car il faut bien lui donner un nom, est articulé en
3 parties : les conditions de victoire, les moyens pour y parvenir et
les menaces sur le plan.

La première partie abordera la plupart des scénarii proposés habituellement en tournoi avec plus ou moins de varaiations.

La seconde partie tentera de vous aider à concevoir votre liste d’armée en fonction de votre style de jeu et de vos objectifs.

La troisième partie vous éclairera sur les menaces qui vont peser sur chacune de vos actions.



Je sais que c’est un jeu et que le plus souvent vos victoires ou
défaites se résumeront à quelques jets de dés, mais nous allons tenter
de limiter les nuisances de la poisse et optimiser les résultats de
notre chance. On est là pour gagner ou non ?



1 – Quelles sont les conditions de victoire ?

On ne perd pas de vue immédiatement les conditions de victoire …
mais on oublie souvent d’utiliser tous les moyens à notre disposition
pour les remplir. En effet, face au danger, une figurine/unité sera
souvent utilisée pour lutter contre la menace plutôt que pour aider à
gagner la partie. Bien sûr, détruire quelques figurines adverses n’est
pas inutile, mais est ce réellement indispensable ?



11 - Tuer le warcaster/warlock adverse : voilà un objectif
relativement simple. Mais l’approche sera radicalement différente entre
tuer un warcaster et tuer un warlock. Là ou le warcaster saura, pourra
ou devra se priver de warjacks, le warlock ne pourra surtout pas se
passer de warbeasts.

Le warcaster utilisera donc un ou plusieurs ‘jacks pour balayer
votre armée … ou pas, mais dans tous les cas, la menace que représente
un caster grandira au fur et à mesure que la partie avance. Pourquoi ?
Pour deux raisons que sont : le Pouvoir et le Focus. Chaque nouveau
tour pourra être celui ou votre adversaire va utiliser son « feat ».
Dans bien des cas, cela changera le cours du jeu. Le focus sera lui
aussi déterminant car vers la fin de la partie le caster en aura plus à
sa disposition du fait de la destruction de ses ‘jacks et utilisera ces
points de manière plus agressive.

Le warlock va par contre perdre du potentiel au fur et à mesure
que la partie avancera du fait de la perte de ses ‘beasts, génératrices
de « furie », prêteuses d’animus et réservoirs pour transferts de
points de dégâts.

Avec cette approche, on pourrait croire que je vous conseille
d’attaquer le caster adverse tôt dans la partie quand il faudra prendre
le temps de réduire les possibilités du warlock avant de l’achever ?
C’est pas faux ! dirait un ami.

Mais comment faire ?

La mise en place rapide d’un plan d’attaque ou la gestion tactique
des offensives adverses sont deux choses différentes. Pour tuer un
warcaster nous aurons souvent besoin de l’approcher. Les manières d’y
arriver sont nombreuses mais nous allons les regrouper en 3 méthodes :
l’agressive, l’attentiste, la fourbe.

L’agressive se suffit à elle même. On enfonce toute opposition
sous une grêle de tirs et de coups jusqu’à ce que l’objectif soit
rempli par défaut. Cette méthode nécessite souvent une combinaison de
figurines rapides et tapant fort. Toute figurines ne remplissant pas
ces conditions doit être utilisée pour détourner l’attention, occuper
les menaces adverses ou d’une manière générale faciliter la tâche des
agresseurs.

L’attentiste consistera à laisser l’adversaire se casser les dents
sur vos défenses, à neutraliser ses offensives et, au bon moment, à
crucifier son warcaster. Les unités multi points de vie, à grosse DEF
et/ou avec du tir de suppression seront de bons choix dans cette
optique. L’utilisation d’unités agressives n’est pas à exclure
puisqu’elle peuvent permettre de poser le combat à une certaine
distance du corps principal de votre armée et donc de l’utiliser plus
longtemps pour amenuiser les capacités de réponses adverses.

La fourbe est plus difficile à mettre en place. Il va falloir
amener le caster adverse à l’endroit exact ou il sera enterré et cela
sans qu’il sache que c’est vous qui le dirigez. Il va donc falloir
forcer les choix de l’ennemi. Une menace sérieuse sur son warcaster
obligera votre adversaire à réagir. Ces menaces sont de plusieurs types
mais on peut les résumer à :

- une charge létale,

- une perte de possibilités de réponse (Eyriss / Aiyana / sorts incapacitants / mise au tapis / stationnaire),

- un feat potentiellement destructeur

Lorsque vous êtes parvenu à mettre en place cette menace, vous
pouvez commencer à diriger les débats. Soyez toujours « presque » sûr
de la réponse de votre adversaire (sa liste vous aidera à décrypter son
style de jeu et donc à prévoir sa réplique / vous connaissez votre
adversaire / le scénario est le même pour vous deux et il vise aussi
votre warcaster / warlock). Ses réponses seront fuite ou attaque car il
ne pourra ignorer votre menace. S’il fuit, vous allez limiter son
espace de jeu et s’il attaque il sera amené là ou vous vouliez qu’il
soit. Pourquoi ? Parce que la contre-attaque est déjà prévue. En effet,
chacune de vos menaces doit être couverte par les autres (ex : Eyriss
sera à portée de charge de votre cavalerie ou de votre feat).
L’échelonnement des menaces est la clé de cette méthode qui nécessite
une grande connaissance du jeu et des capacités de réponses de l’armée
adverse mais lorsqu’elle fonctionne, le plaisir de la victoire est
décuplé.


Tuer un warlock n’est ni plus simple, ni plus compliqué mais le défi
est bien différent. Là ou le caster pourra utiliser son focus pour
booster son ARM, le warlock pourra transférer les dégâts reçus vers ses
warbeasts (car lui ne s’en passe pas !) avec chacun de ses points de
fury. La difficulté sera donc contournée de deux façons : le va-tout et
l’affaiblissement.

Le va-tout demandera de gros moyens de pression car l’idée est
d’infliger un maximum de dégâts de nombreuses fois dans le même tour
afin de submerger les moyens de transferts du warlock. Là, tous les
moyens sont bons : unités volantes pouvant quitter un corps à corps
sans risquer de freestrike et pouvant se jeter sur le warlock, tirs
multiples de grosse PUI, plusieurs charges de cavaleries, grosses
unités pouvant éviter les beasts placées en interception … Dans tous
les cas, le travail sera facilité si vous avez mis la pression sur le
warpack (mise au tapis, stationnaire, engagement des beasts adverses
avec du poids lourd obligeant votre adversaire à contraindre ses beasts
au delà du raisonnable …). Encouragez le aussi à utiliser un peu de
fury en lui donnant des cibles faciles qu’il sera tenté d’agresser à
coup de sorts. D’une manière générale, tout ce qui permettra de limiter
la fury sur le warlock adverse et l’empêcher de transférer sera un plus
au moment de la charge dévastatrice que vous lui assènerez. Votre
attaque doit être imparable car le warlock récupérera normalement ses
précieux points de fury au tour suivant et il faudra recommencer. Au
pire, trouvez un moyen de limiter ses possibilités avec le classique
KO. Si ce n’est pas possible, réalisez votre attaque avec des unités
résistantes avec une bonne force de frappe, elles tiendront peut être
un tour de plus pour achever le plan.

L’affaiblissement va consister à attaquer systématiquement les
warbeasts adverses en infligeant bien sûr un maximum de dégâts mais en
évitant dans la mesure du possible d’achever ces beasts. L’adversaire
va se retrouver avec un warpack aux capacités réduites en fonction des
spirales perdues mais aussi avec des transferts de dégâts de plus en
plus limités. L’avantage supplémentaire est que votre adversaire se
chargera de détruire lui même ses beasts sans que vous ayez besoin de
les frapper vous même. Vous y gagnerez soit sur les jets d’attaques,
soit sur les jets de dégâts car son warlock n’aura que très rarement
les mêmes stats en DEF ou ARM que les beasts sur lesquelles il
transfère les dégâts reçus. L’affaiblissement ne sera pas plus long à
mettre en place que le va-tout, tout en étant moins risqué. Les
avantages éventuels que vous donnent votre listes sont bien sûr à
utiliser à plaisir : surcharge ou limitation de la fury adverse, slam
hors zone de contrôle pour limiter les possibilités de transferts,
sorts spécifiques augmentant le coût des sorts adverses …ces armes sont
très utiles dans le cas qui nous intéresse et ne doivent être utilisées
que dans le tour ou vous souhaitez achever le warlock afin de
bénéficier de l’effet de surprise. D’une manière générale, ne jamais
hésiter à appuyer là ou ça fait mal, plusieurs fois même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léodagan
Steamroller's Killer


Nombre de messages : 449
Age : 48
Localisation : Près de Bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?   Dim 30 Mar - 15:36

Aucun commentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou
Troll des Marais


Nombre de messages : 890
Age : 31
Localisation : Discute avec un grand damné de la colère en enfer...
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?   Dim 30 Mar - 19:04

Si , ça m'a fait fumer la tête en imaginant les contre charge très vil avec le Drakhun dans un scénar "kill the caster".

Très instructif, surtout pour un débutant dans mon genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léodagan
Steamroller's Killer


Nombre de messages : 449
Age : 48
Localisation : Près de Bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?   Dim 30 Mar - 20:02

C'est le concept, aider à bien débuter même si il te faudra 30 ou 40 parties pour commencer à mettre en places les dites stratégies.

Pour rester dans le thème, si vous avez besoin de conseils sur :
- comment jouer tel ou tel caster/warlock
- comment jouer contre tel ou tel caster/warlock
- des combos
- des questions de règles ...

... ben si on peut aider, ça sera avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui
.For Justice.


Nombre de messages : 1507
Age : 29
Localisation : Lost in a temple of tears
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?   Dim 30 Mar - 22:28

Bah un seul mot : Cryx

Plus sérieusement je pense jouer surtout Terminus et Skarre (sur laquelle Klarick a déjà donné des conseils dans un autre post) avec une prédominance de Bane Thralls-Knights avec Terminus et Nécropantins. Bref sans Jacks a priori.

Tout conseil à venir est le bienvenue.

_________________
All the traitors in the world, LET THEM BURN !
They want it all ? LET THEM BURN !
Fuck them all, kill them all, LET THEM BURN !

Kam'Ui, Sénéchal keldarite de Kohr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?   Aujourd'hui à 12:39

Revenir en haut Aller en bas
 
J'avais ça dans un coin ... je vous le laisse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seen... et Seul dans son coin
» Les gars dans l'coin [sony A77 et A550]
» Dans quelle maison serez-vous réparti ?
» un mec du coin qui touchote sa bille en tolerie
» CMPunk et son coup de genou dans le coin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Caverne du Troll :: Autres jeux :: Warmachine / Hordes-
Sauter vers: